Ambroisie

ambroisie-jpg

 

 

 

 

 

 

 

RECONNAÎTRE :

• Surtout par ses feuilles : très découpées et du même vert sur les deux faces,
pas d’odeurs fortes quand on l’écrase,
confusion possible avec l’armoise commune à la face inférieure gris argenté et odeur forte quand on l’écrase
• Ses lieux de développement Les chantiers récents (lotissements, terrains viabilisés, remblais de terre… )
Les champs (culture du tournesol, soja… )
Les bords de voiries (routes, chemins… )

DÉTRUIRE, mais comment ?

• Agir surtout avant la floraison :
• l’arracher, la faucher (répéter si besoin car elle peut malgré tout repousser). Éliminer par tout autre moyen
• Rester vigilant après pour limiter la dissémination des graines

DÉTRUIRE impérativement, mais pourquoi ?

• Elle émet une très grande quantité de pollen
• Son pollen provoque chaque année des allergies (rhinites, conjonctivites, trachéite, asthme, urticaire eczéma… etc., jusqu’à l’insuffisance respiratoire et parfois l’hospitalisation.
• 12% de la population touchée en Nord-Isère de fin juillet à octobre.
• Coût de santé de 11 à 15 millions d’euros par an

En savoir plus ..... Ambroisie plaquetteAmbroisie plaquette